Témoignage : Annaelle DENOUX, Apprentie au Conseil de Développement de Septembre 2020 à Septembre 2022

Publié le

Comment es tu arrivée au CDD et qu’y fais tu ?

Je suis étudiante à l’Université Côte d’Azur à l’IMREDD, dans le master Gestion de l’Environnement et Développement durable qui est une formation en alternance 1 mois en cours, 1 mois au CDD et on recommence) J’ai postulé au poste proposé par François Xavier car j’avais envie d’expérimenter la démocratie participative autrement qu’au niveau personnel (j’ai été candidate aux élections municipales de mon village d’origine où j’ai proposé une liste de démocratie participative aux habitants) et du point de vue des collectivités.

Je suis chargée d’assister les Vice Présidents, de préparer les groupes de travail à l’aide de documents qui s’enrichissent au fur et à mesure des réunions et qui aboutissent sur les avis du CDD, transmis ensuite à la CASA

Plus d’infos ici

Qu’as tu appris au CDD ?

Tout d’abord j’ai énormément appris au niveau professionnel comment fonctionnent la CASA, le CDD et les relations entre tous les acteurs, et j’ai pu approfondir les thèmes travaillés par les Groupes de travail comme le commerce de proximité, le SCOT et surtout la gestion du littoral face au changement climatique qui a été un travail de plus d’un an aboutissant à un avis de 60 pages et à un colloque de 150 personnes C’est un poste qui demande de la polyvalence et qui apporte beaucoup de connaissances transversales.

Ensuite j’ai appris personnellement J’ai été très bien accueillie et intégrée au sein de l’équipe de François Xavier et Albine ainsi que par les membres des groupes de travail J’ai compris que le CDD n’était pas qu’un lieu de travail mais aussi de convivialité avec des amitiés qui se retrouvent et une ambiance chaleureuse à chaque événement.

Qu’as tu préféré pendant ces 2 ans au CDD

Je dirais que c’est le fait de pouvoir travailler seule, d’avancer sur les projets, de préparer les groupes de travail, de faire travailler la créativité et d’être en autonomie, mais dans le même temps d’avoir des temps avec les membres, de partager ce travail avec eux et de l’enrichir avec leurs connaissances et leurs discussions.
C’est un équilibre parfait entre le travail en autonomie et le partage avec les membres.